La défiscalisation immobilière: importance et changements en 2020

Pour ne pas être écrasé par le poids des impôts prélevés sur les biens immobiliers, des dispositions ont été prises par le gouvernement français. Pour cela, des lois comme la loi pinel ont été mises sur pied pour palier à ces difficultés. Mais des changements concernant ces lois veront le jour au fil du temps. Voyons ensemble ce qu'il faut savoir de ces lois et les changements en cours.

La nécessité des lois de défiscalisation en France

Pour un rappel, la défiscalisation est un acte juridique permettant à toute personne ou toute entreprise désirant investir dans l'immobilier de bénéficier d'une réduction sur ses impôts. En France, nous contons un certain nombre de lois qui régissent ce domaine. Elles visent à réduire les frais fiscaux prélevés sur chacun des biens immobiliers qu'un individu possède. À cet effet, nous avons par exemple la loi pinel, la loi De Normandie, la loi Cosse, la loi Malraux qui sont établi pour permettre aux investisseurs d'avoir une réduction sur leurs impôts. Mais parmi elles toutes, la loi Pinel est la plus prisée, parce qu'elle est la plus avantageuse. Elle permet d'obtenir un taux de réduction allant jusqu'a 21%. Mais ce taux de réduction est accordé dans la mesure où le bien est mis en location pour une durée de 12 ans. Par ailleurs, cette loi permet à l'investisseur de créer un empire immobilière grâce aux intérêts qu'il perçoit sur l'investissement et aussi de préparer sa retraite avec grande assurance.

Quelques modifications à noter sur la loi de pinel à partir de 2021

D'après les nouvelles dispositions mises en vigueur par la loi pinel à partir du 1er janvier 2021, la défiscalisation immobilière exclut toute maison personnelle. Cela est dû à la loi de finance voté en décembre 2020 qui favorise les réductions et crédits d'impôt dans le but d'inciter les particuliers à investir leur épargne. Le dispositif de la loi pinel devrait normalement prendre fin en 2021, mais la loi de finance lui a ajouté une durée de 3 ans. Et désormais, il est probable que des dispositifs alternatifs à la loi pinel soient mis en place.